Les Parents Solo
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Aller en bas
carine38
carine38
Messages : 475
Date d'inscription : 25/03/2018

Le sentiment d'échec Empty Le sentiment d'échec

Sam 13 Fév 2021 - 9:50
Je ne post pas hyper souvent car plus trop concernée par les soucis de solo-parentalité.
Pour les nouvelles/nouveaux qui ne me connaissent pas : j'ai 3 grands (2majeurs et une de 17 ans) de ma première union.
Divorce, recomposition qui fonctionne depuis presque 13 ans avec 2 petits loulous et re-mariage il y a quasi 5 ans.

A la séparation, mise en place d'une résidence alternée qui, à mon sens, fonctionnait couci-couça. Le père les prenait mais ne gérait absolument pas l'administratif et le médical régulier.... Il se reposait entièrement sur moi pour ça et quand j'ai commencé à dire que je ne ferai plus certains trucs, notre relation qui était cordiale s'est de plus en plus dégradée.
En 2015, je change de département : fin de la résidence alternée. Mon grand, bac en poche, reste chez son père car filière impossible où on partait.... Donc pas de question à se poser.
Les filles viennent avec moi et vont chez leur père, au début, sur le régime classique 1we/2 et moitié des vacances. Elles sont alors en fin de collège. Le temps passant, elles y vont de moins en moins. Je laisse faire. Elles sont grandes et gèrent leur relation avec leur père en direct.

L'an dernier, crise sanitaire, confinement. La plus grande de mes filles, déjà majeure, fait des choix que nous n'approuvons pas. Clash, elle se confine chez son copain, puis chez son père, puis... Bref, on se prend la tête. En même temps, j'en prends pour mon grade de mère. Aujourd'hui, elle vit chez son père et a décroché un boulot jusqu'à l'été là-bas. Nous avons peu de liens alors qu'avant, elle était du style a appelé tous les jours en cas d'absence. Nous sommes en phase de réajustement de notre relation, beaucoup plus distance car de la défiance des deux côtés. J'ai bien morflé et j'ai mis de la distance pour me protéger. Elle doit faire de même de son côté. Les choses s'apaisent très doucement.

Il y a 2 semaines, ma 3ème (celle de 17 ans si vous avez suivi....) m'annonce qu'elle part quelques jours chez son père. La façon de faire ne me laisse pas le choix de la réponse. Je la revois quelques jours plus tard, lui demandant si elle va rentrer à la maison ou si elle reste chez son père. Réponse : je ne sais pas. Le lendemain, je reçois un sms pour me signifier qu'elle va vivre chez son père, qu'elle n'est pas bien chez moi.... Depuis, elle est passée prendre ses affaires. Elle a réellement tout vidé et a même, contrairement à sa soeur, laissé ses clés de maison, montrant bien que son départ est définitif.
Aucune explication, aucune discussion possible.

Aujourd'hui, j'ai un grand sentiment d'échec en tant que mère. L'impression de ne pas avoir fait les bons choix pour mes filles. Je pensais avoir été à l'écoute et ouverte à la discussion. J'ai le sentiment d'être perçue comme un monstre qui ne pourrait rien comprendre. Ce n'est pas son départ en lui-même qui me chagrine. Je peux concevoir qu'au bout de 5 ans, elle veuille se rapprocher de son père.... Ce qui me pose question est de ne pas avoir pu/voulu en parler, me parler de son mal-être à la maison, d'essayer de trouver ensemble des solutions...
Le jour où elle est venue chercher ses affaires, je lui ai laissé de l'espace pour le faire.... Résultat : elle est partie sans passer prévenir et donc sans dire au-revoir.... Elle n'a même pas fini, nous laissant des machines de draps à faire et de la nourriture périmée dans son frigo (elle avait une semi-indépendance en vivant dans un appartement en bas de chez nous).

Les petits, en vacances avec leurs grands-parents, ne sont pas encore au courant qu'elle a quitté la maison. Je ne veux pas le faire à sa place. J'aimerais qu'elle assume cette décision vis-à-vis d'eux mais je sais pertinemment qu'elle ne le fera pas et que nous devrons gérer les pleurs et les questions auxquelles nous ne pourrons pas répondre.


Dernière édition par carine38 le Sam 13 Fév 2021 - 15:43, édité 1 fois (Raison : manque l'apostrophe dans le titre !)
avatar
Liberation
Messages : 381
Date d'inscription : 15/10/2020

Le sentiment d'échec Empty Re: Le sentiment d'échec

Sam 13 Fév 2021 - 13:52
Salut Carine,

5 enfants alors? Belle famille! C'est top. Que te dire? Les miens sont petits mais je pense qu'un jour je vivrais ça. Tu n'es pas la première (ou le premier) à me parler des sacrifices accomplis, du temps passé et du dévouement. Ce que je retiens c'est que c'est comme la vie, c'est pas toujours juste. C'est pas parce que tu as été la personne la plus présente que tes enfants vont te vouer une fidélité sans borne. C'est même parfois le contraire.

Ce qui m'étonne c'est que tu parles de mal être de ta fille chez toi. Tu es sûr que c'était un mal être? C'est pas juste qu'elle avait envie de changer d'air, d'aller chez son père et qu'elle estimait que ce serait mieux. Peut être qu'elle avait envie de revoir la fratrie unie, celle qu'elle a connu avant tes deux autres enfants.

C'est égoiste mais l'egoisme ça montre qu'elle se construit. Toi tu dois couper un lien qui était fort. Bon je dis ça mais ça doit faire un mal de chien.

Elles reviendront peut être pas vivre à la maison tes filles, en tous cas ça sera plus comme avant. Mais elles reviendront vers toi. Et si elles font ça c'est aussi parce qu'elle savent qu'elles peuvent compter sur toi quand elles reviendront. Et toi tu as deux petits encore à la maison et tu as une recompo qui marche. C'est bien comme vie.

Yaka Faucon aime ce message

carine38
carine38
Messages : 475
Date d'inscription : 25/03/2018

Le sentiment d'échec Empty Re: Le sentiment d'échec

Sam 13 Fév 2021 - 15:42
C'est rigolo que tu parles de sacrifices accomplis. C'est ce que tu ressens à la lecture de mes écrits ?

Je n'ai jamais eu l'impression de faire des sacrifices pour mes enfants. J'ai essayé de faire au mieux de leurs besoins, dans l'accompagnement mais sans m'y sacrifier. Je ne leur demande pas fidélité, juste un peu d'honnêteté : tu ne pars pas sans prévenir que tu ne reviendras pas !
Je le redis : le fait qu'elle parte chez son père ne me pose pas problème.

C'est plutôt sur sa peur, son non-désir ou je ne sais quoi d'autre, de me parler que j'ai l'impression d'avoir échouer. L'impression d'avoir échoué à nouer une relation de confiance, de respect.

Elle m'a écrit noir sur blanc de son téléphone au mien (un sms donc) qu'elle n'était pas bien chez moi. C'est une ado mal dans sa peau, que j'ai essayé de faire suivre par la mda mais qui n'a pas donné suite alors qu'elle aurait eu besoin. Je ne me voyais pas la traîner de force : elle n'aurait pas parler ou aurait dit ce qu'on attend d'elle pour la laisser en paix.
gaelle
gaelle
Féminin Messages : 1185
Date d'inscription : 18/04/2019
Age : 41

Le sentiment d'échec Empty Re: Le sentiment d'échec

Sam 13 Fév 2021 - 19:13
Il n'y a pas de mère idéale et de culpabilité a avoir tu penses avoir fait ce que tu avais à faire en tant que maman je t'avoue que j'ai du mal même beaucoup de mal a te donner une réponse clair là dessus quand moi même je vis l'inverse de la situation que c'est ta mère qui se comporte comme une ado cependant la porte de la discussion vis à vis de ta fille reste ouverte je ne suis pas inquiète pour votre relation elle veut sûrement s'émanciper et en plus c'est cool qu'elle avait déjà son propre logement ce n'est pas le cas de tout le monde.
Avec le temps j'espère que vous retrouverez une communication. Tu ne peux pas en parler a son père ?
Jennifer
Jennifer
Féminin Messages : 148
Date d'inscription : 03/01/2021

Le sentiment d'échec Empty Re: Le sentiment d'échec

Sam 13 Fév 2021 - 21:28
Bonjour Carine,

Il me semble qu'une relation mere-fille c'est toujours plus ou moins compliquée pendant l'adolescence.
C'est la période de recherche d'identité pour la pré-adulte, et souvent ca s'exprime par une prise de distance avec sa mere.
Bref quand je te lis, j'ai l'impression que c'est un truc dans le genre qui se joue...
La communication qui est difficile, de la distance, etc.
Yaka Faucon
Yaka Faucon
Admin
Féminin Messages : 2021
Date d'inscription : 12/03/2018
https://www.forumparentsolo.com

Le sentiment d'échec Empty Re: Le sentiment d'échec

Dim 14 Fév 2021 - 12:53
Elle t'écrit qu'elle n'est pas bien "chez toi", mais elle n'est pas bien tout court... Le fait de s'éloigner lui permettra sans doute de faire le tri dans tout ça et d'y voir plus clair...
Et puis je rejoins Libé : la relation de confiance elle est bien là, puisque ta fille se permet de la malmener.
Pour la MDA je compatis, j'ai eu la version garçon...

bisou
carine38
carine38
Messages : 475
Date d'inscription : 25/03/2018

Le sentiment d'échec Empty Re: Le sentiment d'échec

Dim 14 Fév 2021 - 14:44
Merci pour vos retours.
On verra avec le temps...

Son frère ainé, qui partage l'appart avec elle, est très remonté contre elle car elle a laissé du bordel qu'il doit gérer à sa place....
Bref, j'espère que l'éloignement et un nouvel environnement lui sera bénéfique.... Son frère, connaissant le quotidien chez le père, a des doutes....

Guimauve aime ce message

Contenu sponsorisé

Le sentiment d'échec Empty Re: Le sentiment d'échec

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum